Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

Diocèses

http://catholique-paris.cef.fr/-45-20-Mot-de-la-semaine-audio-.html
Mot de la semaine de
Mgr André Vingt-Trois

http://www.radionotredame.com/Emissions.asp?Code=488
L'entretien du cardinal
Mgr André Vingt-Trois

http://www.radionotredame.com/Emissions.asp?Code=289
  Paroles d'Evêques

http://www.cef.fr/catho/vieglise/conf_eveque/eveques/index.php

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J -K - L
M - N - O - P - Q - R - S - T - V - W - Z
cardinal hat
The Cardinals of the Holy Roman Church

 General List of Cardinals (112-2007)
http://img256.imageshack.us/img256/8250/vetementscardinal.jpg
Les Cardinaux de la Sainte Eglise romaine

Liste générale des Cardinaux (112-2007)
http://catholique-paris.cef.fr/
L
es diocèses de France
http://www.messesinfo.cef.fr/

http://www.eglise.catholique.fr/ressources-annuaires/guide-de-leglise/dioceses-et-paroisses/carte-des-dioceses.html
23 octobre 2017 1 23 /10 /octobre /2017 23:00

Mystère au Jardin du calvaire

1.JPG

Le Jardin du Calvaire dont l'entrée se situe en haut de la rue Voltaire, n'a fini de livrer tous ses mystères. Passez l'imposant portail d'entrée, qui au passage mériterait une couche d'anti-rouille et un coup de peinture, et arrêtez-vous devant la statue de Notre-Dame. Prenez un peu de recul et regardez-bien au sol...

2.jpg

Les galets de couleurs différentes dessinent les trois croix du Golgotha (en haut) et une frise qui ressemble à un œil (en bas) à moins que ce ne soit une représentation terrestre. Approchons-nous de plus près...

3.jpg

Voici ce qui se dessine clairement à cet endroit...

4.JPG

Au centre, un galet de couleur rouge n'est visible que lorsque le soleil se situe à une certaine heure de la journée.

5.JPG

Ce galet de couleur rouge se trouve au centre du cercle...

Cherche et tu trouveras...

____________________________________

Merci à Hedwige Sanchez

© Tous droits réservés/ Musique et patrimoine/ 2013

Merci à Martial Andrieu

Repost 0
Published by La Cité du Vatican - dans Carcassonne
commenter cet article
22 octobre 2017 7 22 /10 /octobre /2017 23:00

« In verbo tuo laxabo rete » (Lc 5,5)
« Sur ta parole, je vais lâcher les filets »

 

 http://www.octonovo.org/RlC/image/bio/billard1.jpg
Paul-Félix Arsène Billard

 

1881-1901

Né le 23 octobre 1829 à Saint Valéry en Caux
d'un père tonnelier et d'une mère mercière
http://www.societe-perillos.com/nddm_billard.jpg

Professeur à l'Institution de Join Lambert le 4 octobre 1850
Ordonné prêtre le 4 octobre 1853
Vicaire à St Rémy de Dieppe le 29 juin 1858
Vicaire à St Patrice de Rouen le 2 février 1860
Vicaire de la Cathédrale de Rouen le 14 novembre 1863
Curé de Caudebec-les-Elbeuf le 10 août 1868
Chanoine titulaire le 1er janvier 1880
Nommé évêque de Carcassonne le 17 février 1881


Sa nomination au poste d'Evêque de Carcassonne succéda à Monseigneur Leuillieux le 25 juillet 1881
http://www.rennes-le-chateau-archive.com/images/arsene_billard/msg_billard2_small.jpg

Monseigneur Félix Arsène Billard

évêque de Carcassonne de 1881 à 1901

 

souvent considéré comme le protecteur de l'abbé Saunière, qui considéra ses constructions et ses oeuvres d'un oeil bienveillant.

 

Il semble avoir partager avec un certain nombre de chose, dont un goût certain pour l'argent

 

 

Il mena l'essentiel de sa carrière ecclésiastique dans sa Normandie natale, avant d'être nommé Évêque de Carcassonne en remplacement de Monseigneur LEULLIEUX.

 

Sa carrière ecclésiastique :

4 octobre 1850Professeur à l'institution de Join Lambert.
17 décembre 1853Ordination
29 juin 1858Vicaire à Saint Rémy de Dieppe
2 février 1860Vicaire à Saint Patrice de Rouen
14 novembre 1863Vicaire à la cathédrale de Rouen
10 août 1868Curé de Caudebec les Elbeuf
1er janvier 1877Chanoine titulaire
10 janvier 1880Vicaire général
17 février 1881Évêque nommé à Carcassonne

Parmi ses principales réalisations, notons la construction d'une église à Caudebec les Elbeufs vers 1870 et son engagement en faveur de la restauration du monastère de Prouille (Bérenger Saunière avait donc affaire à un connaisseur en la matière)

 

C'est aussi lui qui favorisa la création de nombreuses écoles libres et attira dans le diocèse les Petites Sœurs des Pauvres.

 

Par contre, son honnêteté a été sujette à caution de son vivant même.

 

Pour reprendre la phrase de l'un de ses plus méchants détracteurs, l'abbé Laborde : "Mais la caisse aurait eu à sa tête un malhonnête homme d'évêque que ce malhonnête homme ne s'y serait pas pris autrement que l'a fait, pendant 19 ans, sa grandeur Monseigneur Billard"

 

Ses pêchés mignons semblent avoir été le détournement de l'argent de la caisse de retraite du diocèse (on lui en reprocha tout du moins la gestion) et la captation d'héritages, ce qui lui valut au moins un procès en 1891.

 

Ce dernier a été intenté pour une succession d'un montant de 1.200.000 francs Or (Bérenger Saunière évaluait le montant de ses travaux à 193.150 francs Or en 1911, à titre de comparaison) (1)

 

Il fût peu avant 1900 frappé d'une suspense de 3 mois pour sa gestion des biens du diocèse.

 

Atteint d'une paralysie début 1898, probablement à la suite d'un accident vasculaire cérébral, il passa ses dernières années impotent, aux bons soins des Soeurs.

 

Il mourut le 3 décembre 1901.

Pour en savoir plus:

Pierre JARNAC consacre une excellente étude à Monseigneur BILLARD dans Les archives de Rennes le château page 457

 

(1) Ce n'est pas que je m'ennuie, mais je m'accorde une minute

 

récréative... Sachant que la personne qui testa en faveur de

 

Monseigneur Billard habitait Coursan qui peut me dire quel curé

 

traînait régulièrement ses guêtres dans ce village à la même

 

époque...

 

 

Merci à Patrick.Mensior

http://jhaldezos.free.fr/lespersonnages/billard/images/Mgr_Billard_1883.pdf

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by La Cité du Vatican - dans Carcassonne
commenter cet article
21 octobre 2017 6 21 /10 /octobre /2017 23:00

Evêques de Moulins - Présentation


Fichier:Notre dame moulins.jpg

Notre-Dame de Moulins, patronne du diocèse

 

 

Le Diocèse de Moulins (Dioecesis Molinensis) est créé en 1787, par amalgame de paroisses démembrées des Diocèses d'Autun, de Bourges et de Clermont, comme nouveau suffragant de Lyon.


En 1788, son premier Evêque est nommé par Louis XVI et confirmé par le Pape Paul VI, mais en raison des troubles de la Révolution, la procédure ne pourra être menée à son terme et l'Abbé Des Gallois de La Tour ne pourra être sacré.


En 1790, avec la constitution civile du clergé, un diocèse constitutionnel s'installe cependant à Moulins au titre du Diocèse de l'Allier, suffragant de l'Arrondissement métropolitain du Centre, dont le siège est à Bourges.


Par le Concordat de 1801, le Diocèse de Moulins n'est pas rétabli et son éphémère territoire se trouve maintenant rattaché au Diocèse d'Autun avec Besançon comme nouveau siège métropolitain.


Le Concordat de 1817 prévoit la restauration du diocèse en tant que suffragant de Sens, mais celui-ci reste à l'état de projet et il faut attendre le Concordat de 1822 pour que soit enfin reformé le Diocèse de Moulins. Il recouvre le département de l'Allier et devient suffragant de Sens.


La situation demeure en l'état jusqu'à la grande reforme de la carte diocésaine française de 2002 où Moulins se trouve depuis rattaché à la nouvelle Province de Clermont-Ferrand.
 

Diocèse de Moulins
 
http://www.heraldique.org/

 

Repost 0
Published by La Cité du Vatican - dans EVEQUES
commenter cet article
15 octobre 2017 7 15 /10 /octobre /2017 23:00

Evêques de Langres 

Robert de Thourotte

(? - 16 octobre 1246)
Prévôt de Liège

Evêque-Duc de Langres et Pair de France (1232),
puis Evêque de Liège et Prince du Saint-Empire (1240)

 

Repost 0
Published by La Cité du Vatican - dans ARCHEVEQUES
commenter cet article
15 octobre 2017 7 15 /10 /octobre /2017 23:00

Evêques de Liège

 

Robert de Thourotte
 
(? - 16 octobre 1246)

Evêque-Duc de Langres et Pair de France (1232)
puis Evêque de Liège et Prince du Saint-Empire (1240)
 

Robert de Thourotte fut évêque de Langres de 1232 à 1240 puis prince-évêque de Liège jusqu'à sa mort en 1246.

 

Il est à l'origine de la célébration de la Fête-Dieu en 1246.

Fils de Jean II châtelain de Noyon Thourotte et d'Ode de Dampierre.

Il est chanoine de Reims, de Laon, prévôt de Liège et évêque de Langres de 1232 à 1239.

Le 2 août 1240, il est élu par le chapitre et reçoit du pape Grégoire IX, la charge de prince-évêque de Liège, le 30 octobre 1240.

Il ne recevra jamais l'investiture de l'empereur Frédéric II (excommunié) et devra gouverner en qualité de grand prévôt du chapitre.

Le 24 décembre 1240 à Huy, il est reconnu dans ses fonctions par le comte de Flandre et la noblesse du pays.

C'est en réalité une capitulation constitutionnelle que subit le nouvel évêque. Au synode de 1246, Robert de Thourotte instaure la Fête-Dieu.

Ce sont les visions mystiques de sainte Julienne, religieuse à la maladrerie du mont Cornillon (aujourd'hui, la Chartreuse à Liège) qui incite Robert de Thourotte, mais aussi le théologien Jacques Pantaléon (futur pape Urbain IV) de créer l'institution en l'honneur du "Corpus Christi"

Robert de Thourotte meurt le 16 octobre 1246 à Fosses, sa sépulture se trouve à l'abbaye d'Aulne et sa dépouille à l'abbaye de Clairvaux.

Précédé par
Guillaume de Savoie
Prince-évêque de Liège
LuikVlag.svg
12401246
Suivi par
Henri de Gueldre

 

Repost 0
Published by La Cité du Vatican - dans EVEQUES
commenter cet article
15 octobre 2017 7 15 /10 /octobre /2017 23:00
 


Rosalío José Castillo Lara

né le 4 septembre 1922 à San Casimiro, Vénézuela
 mort le 16 octobre 2007 à Caracas, Vénézuéla


 cardinal vénézuélien de la curie romaine.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Rosal%C3%ADo_Jos%C3%A9_Castillo_Lara

Repost 0
Published by Yann Sinclair - dans CARDINAUX
commenter cet article
15 octobre 2017 7 15 /10 /octobre /2017 23:00
Composition archevèque.svg
André Lacrampe
Blason de André Lacrampe
« Servir en Ta Présence »


né le 17 décembre 1941 à Agos-Vidalos  à 8 km de Lourdes  dans les Hautes-Pyrénées

 évêque catholique français, archevêque de Besançon en Franche-Comté depuis le 13 juin 2003.

André Lacrampe est officier de la Légion d'honneur[2

Biographie 

Formation 

Il entre au Grand Séminaire de Dax dans les Landes, puis poursuit sa formation au Séminaire du Prado à Limonest près de Lyon et à la Faculté catholique de Lyon d'où il sort avec une Licence de théologie.

Le 31 décembre 1967, à l'âge de 26 ans, il est ordonné prêtre du diocèse de Tarbes et de Lourdes dans les Hautes-Pyrénées.

Principaux ministères 

Après avoir été aumônier de collèges et lycées et aumônier fédéral de la Jeunesse ouvrière chrétienne (JOC) dans son diocèse, il est devenu aumônier national de la Jeunesse ouvrière chrétienne-Jeunesse Ouvrière Chrétienne Féminine (JOC-JOCF) de 1975 à 1979.

Il est ensuite nommé vicaire épiscopal et curé de la cathédrale de Tarbes. Nommé évêque auxiliaire de Reims le 25 juillet 1983, il est consacré évêque le 16 octobre 1983 en la basilique Saint Pie X de Lourdes.

Le 18 novembre 1988, il est nommé évêque prélat de la Mission de France. Le 5 janvier 1995, il est nommé évêque d’Ajaccio en Corse. Enfin, le 13 juin 2003, il est nommé archevêque de Besançon par le pape Jean-Paul II.

Au sein de la Conférence des évêques de France, il a présidé le Comité socio-caritatif et a été membre de la Commission sociale. Il est actuellement président du Conseil national de la solidarité.

 

Prises de position 

Sur les élections municipales de 2008 

Le 9 janvier 2008, il co-signe avec les deux autres évêques de Franche-Comté un communiqué :

  • invitant les électeurs à voter lors de ce "moment important de la vie démocratique",
  • rappelant les enjeux de la vie politique qui "concernent en effet l'avenir, afin que personne ne soit laissé pour compte, que nous vivions dans des communautés où règnent la paix, la justice et la fraternité, que nous soyons engagés dans le développement durable, la sauvegarde de la création, la solidarité",
  • et encourageant ceux et celles qui "acceptent des charges municipales, souvent de plus en plus lourdes"[1].

Archevêché de Besançon

Bibliographie 

  • 2005 : L'évangile au cœur de notre bonne volonté : Carnet de bord 2000-2005 - édition de l’Atelier
  • 2004 : Partager au nom du Christ : Évangile et solidarité, réflexion biblique et théologique - Broché
  • 2004 : Marche avec ton Dieu - Broché
  • 2000 : L'informateur Corse
  • 2000 : Regards sur la Corse
  • 1999 : La paix et la réconciliation en marche - édition La Toison d’Or
  • 1996 : Évêque en Corse - édition Alain Piazzola
  • 1995 : Évêque aux semelles de vent, des Pyrénées à la Corse - édition du Cerf Broché
  • 1995 : L'exode et la rencontre. 15 méditations pour la mission - Broché
 
La vie des diocèses - Diffusé le 31/10/2008 / Durée :25 mn

Mgr André Lacrampe - Archevêque de Besançon

  • Lire

    Voir la video
  • Plein écran

    Voir en plein écran 
  •  

Repost 0
Published by Yann Sinclair - dans ARCHEVEQUES
commenter cet article
14 octobre 2017 6 14 /10 /octobre /2017 23:00

Archevêques de Lyon

Dreux

 

 

Dreux alias Drogon

( ? - ap.1165)
Archidiacre de Lyon (av.1163)
Archevêque de Lyon (1163-1165 – non sacré)
Repost 0
Published by La Cité du Vatican - dans ARCHEVEQUES
commenter cet article
7 octobre 2017 6 07 /10 /octobre /2017 23:00

Archevêques de Milan (Milano)

Ottaviano Arcimboldi

 
 

(Milan, ? – Milan, octobre 1497)
Archevêque de Milan (1497)
Repost 0
Published by La Cité du Vatican - dans ARCHEVEQUES
commenter cet article
7 octobre 2017 6 07 /10 /octobre /2017 23:00


Armand Bazin de Bezons

(Arnaud Bazin de Bezons)

(Jean Baptiste Armand Bazin de Bezons)

 


Abbé commendataire de Lagrasse (62° abbé, -1721)

Évêque d'Aire (1685-1698)

Archevêque de Bordeaux, Primat d'Aquitaine (1698-1719)

Archevêque de Rouen (1719-1721)

 

 

Né en 1655 à Montpellier

Décédé le 8 octobre 1721 au château de Gaillon (27) à l'âge de 66 ans

Inhumé en l' Eglise de Saint Cosme et Saint Damien à Paris 6ème

Parents

Claude Bazin de Bezons Né en 1617 à Paris. Décédé le 20 mars 1684 à Paris à l'âge de 67 ans. Avocat au Grand conseil (1639), intendant de police, justice et finances du Soissonnais (1640), puis du Languedoc (1653-1673) Académicien. Intendant du Languedoc (1653-1673), Conseiller d'Etat, Membre de l'Académie française (n° 47, 3 février 1643)

 

 

Marie Targer

Témoin au mariage de Claude de Barbier de La Serre, écuyer 1668-1727 et de Marie-Josèphe de Jean

 frère du maréchal de France Jacques Bazin de Bezons, Armand est agent général du clergé de France en 1680-1685.

Il devient évêque d'Aire de 1685 à mars 1698, puis archevêque de Bordeaux de mars 1698 au 23 avril 1719, puis archevêque de Rouen du 23 avril 1719 jusqu'à sa mort.

Il est député de la province ecclésiastique de Bordeaux aux assemblées du clergé de 1705, 1707, 1710, 1711 et 1715.

Il est nommé membre du Conseil de Conscience (établi en septembre 1715, après la mort de Louis XIV), et admis dans le conseil de régence, chargé de la direction des économats.

C'est lui qui permet au célèbre et controversé Guillaume Dubois d'être ordonné dans son diocèse

(Armand Jean, Les Évêques et les Archevêques de France depuis 1682 jusqu'à 1801, A. Picard, 1891 p. 71 , 123 & 339)

http://data.bnf.fr/12434778/armand-jean-baptiste_bazin_de_bezons/

Attention

Ne pas confondre avec

Armand Bazin de Bezons

  

Évêque de Carcassonne (1730-1778) sacré en 1731

Abbé commendataire de Lagrasse (63° abbé,1721-1778)

le 30 mars 1701 à Paris (75)

Décédé le 11 mai 1778 à Carcassonne (11) à l'âge de 77 ans

Parents

Jacques Bazin, seigneur de Bezons 1646-1733

Marie Marguerite Le Menestrel

  La tombe de Mgr Bazin de Bezons, au cimetière de la cité

Repost 0
Published by La Cité du Vatican - dans Carcassonne
commenter cet article

Pages

Livre d'Or

http://www.noelshack.com/uploads/16062009/Livre-dOr-DP031757.gif

 

Catégories